Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par TRIELDEMAIN

Chères Trielloises, chers Triellois,

C’est avec fierté que je vous présente nos actions passées. En près de six ans, que de chemin parcourut ! Ce document vous donnera un aperçu de la densité de nos réalisations dans tous les domaines et de ce qui nous reste à faire. Pendant tout mon mandat nous avons associé innovation pour nos nouveaux projets et fiscalité maîtrisée. Aujourd’hui notre méthode fait ses preuves.

Ensemble, nous sommes entrés dans l’ère du numérique, vers davantage d’interactivité et de souplesse des services. Nous avons créé l’espace famille (www.triel.espace-famille.net), mis en place le paiement en ligne et le prélèvement automatique, introduit le tableau numérique dans nos écoles, dématérialisé plusieurs procédures administratives, amélioré notre accueil avec l’installation d’un nouveau standard téléphonique.

Nous avons créé de nouveaux services, pour toutes les générations : ouverture de la Maison des Jeunes et des services associés, de l’école de Danse, réhabilitation de l’école Charles Dupuis en Maison des Associations, élargissement de la Journée de la Petite Enfance à l’ensemble de la famille, création du service de transport « santé » pour les seniors...

Ces aboutissements et tant d’autres encore témoignent de l’élan qui nous anime !

Je tiens à féliciter et remercier tout particulièrement l’ensemble de nos agents communaux dont le sens du Service Public et la compétence donnent à notre ville un visage agréable et chaleureux. Je remercie également mon équipe pour son implication sans cesse renouvelée.

Enfin, je vous remercie tous, Trielloises et Triellois, pour votre participation à la vie locale. Dans les défis que nous relèveront d’ici 2014, nous continuerons à vous prouver que le 16 mars 2008, avec l’équipe TRIEL DEMAIN, vous avez fait le bon choix !

Joël Mancel Maire de Triel-sur-Seine, Vice-Président de la communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine

1. Le cadre de vie, l’urbanisme :

Nous sommes en train de reconquérir notre espace urbain. Nos études ont identifié les secteurs clés à valoriser et nous avons obtenu plusieurs subventions du Conseil Général des Yvelines. Les résultats de nos premiers chantiers sont visibles : à l’entrée Sud de la Ville, paysagée et embellie, dans nos rues fleuries, sur nos berges accueillantes pour les promeneurs. Nous faisons également d’importants efforts pour améliorer l’état de nos voiries, de nos trottoirs et de l’assainissement : chemin des Nourrées, rue de la Gare, rue des Bois, Grande Sente des Beauregards...

Triel n’a pas beaucoup de surface disponible pour la construction de logements aussi chaque projet est analysé avec beaucoup de soin pour ne pas dénaturer les paysages urbains.

2 850 m de berges rendues aux promeneurs

Depuis 2008 avec le Syndicat Mixte de la Seine et de l’Oise (SMSO), nous avons :

  • reconstitué une berge végétalisée sur 350 mètres entre la rue Trousseline et la rue St Martin,
  • replanté 100 arbres et arbrisseaux, présentant plus de 30 variétés floristiques.
  • remis en état 2500 mètres de berges dans la plaine au niveau de l’étang Cousin. Notre objectif étant d’ouvrir des sentiers continus et attrayants aux randonneurs.

Ce qui a été fait

Révision générale du Plan Local d’Urbanisme dans la concertation

Le nouveau PLU a été formalisé grâce à la concertation très étroite effectuée avec l’ensemble des Triellois, l’Etat, les associations de protection de l’environnement, et les autres Personnes Publiques associées (Conseil Général, Etablissement Public d’Aménagement de la Seine Aval ,CA2RS). Cette concertation a prolongé le délai de réflexion, mais il était primordial que notre nouveau document d’urbanisme puisse être compris par chacun. Cette étude aura duré trois ans, délai habituel et très raisonnable pour un travail de cette importance. Cette révision faisait suite à l’étude de programmation urbaine qui s’est déroulée en 2009 et qui a évalué plus précisément les besoins globaux et les orientations à prendre pour la ville.

Les deux enquêtes publiques réalisées ont ainsi remporté un franc succès, ce qui a permis d’aboutir aujourd’hui à un PLU emportant l’adhésion de tous. Ce nouveau Plan Local d’Urbanisme répond aux attentes de la population en ce qui concerne les équipements publics à réaliser, la demande de logement, la réhabilitation du centre-ville, le maintien d’un maraîchage périurbain de proximité et la protection de l’environnement et des espaces de « respiration. Les zones « naturelles » et « agricoles » ont été augmentées.

Le PLU prend aussi en compte les directives de l’état, de la Région, du Département, de l’Opération d’Intérêt National (OIN Seine Aval) et de la CA2RS. Il reste toutefois réaliste et limite la population à 16 000 habitants à l’horizon 2020/2025 pour rester compatible avec les infrastructures prévues.

Aboutissement du péril du 95 rue P Doumer

Acquisition du bien sans maître de Pissefontaine

Établissement d’une convention avec l’Etablissement Public Foncier des Yvelines

Cette convention nous a permis de définir une stratégie foncière sur l'ensemble du centre-ville et de conduire des actions foncières spécifiquement corrélées au stade d’impulsion du projet par une veille foncière.

Réalisation d'acquisitions ponctuelle par l’exercice du droit de préemption urbain, par voie amiable sur sollicitation des propriétaires

Ce qu’il reste à faire.....

2 .Le développement durable

Ce qui a été fait

Mises en place de Circuits courts

  • Une AMAP a été lancée
  • Un maraîcher propose des paniers fraîcheur à la gare
  • http://www.transilien.com/static/panier‐fraicheur
  • Un magasin de producteurs est ouvert depuis 2 ans en face de Carrefour‐Market

Actions de la communauté d’agglomération

  • PCET (plan climat énergie de territorial de l’agglomération)
  • Les réductibles ; balades thermiques ; ressourcerie
  • Coeur vert
  • Recensement des dépôts et enlèvements
  • « Ecogardes » : volontaires pour informer et agir sur les espaces naturels
  • Projet de filière bioénergie locale

Actions de la ville de Triel

  • Maison des jeunes « BBC »
  • Panneaux solaires à l’école Camille Claudel
  • Borne de rechargement voiture électrique
  • Composteurs gratuits mis à disposition du public
  • Assainissement non collectif
  • Extension du périmètre d’intervention foncière (PRIF) de Vernouillet aux maraichages de bord de Seine triellois = sécurité pour le fermier
  • Acquisition de 114 petites parcelles forestières (23,13 ha) dans l’Hautil
  • PLU a restitué de la terre agricole
  • Enlèvement de déchets dans la plaine
  • Nettoyage de fossés et de parcelles délaissées (par l’aménageur propriétaire) pour gérer la population de lapins et préserver l’agriculture
  • Augmentation du COS + 20 % pour les constructions basses énergie
  • Amélioration des transports en commun : Noctilien…

Ce qui reste à faire......

3. Le commerce

Nous avons conduit une étude pour définir les grandes orientations du commerce et de l’artisanat à Triel.  Nous nous sommes attachés à valoriser les commerces et les savoir faire locaux: création des Gourmandises, participation aux événements de la ville: vœux, galettes…

Du marché aux Gourmandises

Le vieux marché n’étant plus aux normes, nous avons voulu lancer un nouveau marché de plein vent, avec de nouveaux horaires, pour mieux répondre aux modes vie actuels et offrir ainsi à plus de monde la possibilité de s’y approvisionner. Agencé en vue de faciliter la déambulation, ce marché « de plein vent » devait être un lieu d’animations et de rencontres.

Ce marché a été boudé par les triellois La structure reste en place elle est utilisé en parking ou pour les diverses manifestation de la ville

Création des Gourmandises de Noël et de Pâques :

 Si un marché bi hebdomadaire n’est plus au gout des triellois, nous avons souhaité valoriser les talents locaux en créant cette animation qui permet la valorisation de nos commerçants et artisans, dans une ambiance de « marché de Noël » ou de « marché de printemps » au cœur de la ville.

Les commerces en sécurité

Organisation de conférence  pour apprendre ou rappeler  aux commerçants les geste sécuritaires : poser des grilles de protection sur les devantures, installer des systèmes d’alarme et de vidéosurveillance, éviter de compter la caisse en public, changer ses habitudes lors de transports de fonds à la banque… Autant de conseils pratiques que Sonia Rodrigues, capitaine de Police au Commissariat du secteur de Vernouillet et Yann Bessette, chef de la circonscription de Poissy ont prodigué à la trentaine de commerçants présents à la réunion publique sur la sécurité des commerces, organisée par la Police Municipale, à l’Espace Senet.

Modernisation de la poste

Après trois mois et 350 000 € de travaux, le bureau de Poste de la rue Paul Doumer a rouvert ses portes, mi-décembre. Les nouveaux locaux ont officiellement été inaugurés. Cette rénovation bien méritée a permis de rendre les espaces plus attractifs, d’optimiser l’accueil réservé aux usagers avec notamment une meilleure accessibilité pour les personnes handicapées et de réduire significativement le temps d’attente

 

ce qui reste à faire

4.Un habitat de qualité, accessible à tous

Notre collaboration avec nos partenaires sociaux et le développement d’une offre de logements accessibles aide les personnes que nous secourons à reprendre pied durablement. Ainsi des trois Sans Domicile Fixes logés temporairement cet hiver, aucun n’est retourné à la rue.

Ce qui a été fait

Mises en place d’un partenariat avec les Institutions et les partenaires sociaux, pour un accompagnement pérenne.

Ce partenariat a évité toutes expulsions en 2013

Création de 15 hébergements d’urgence sociale :

Mise à disposition des logements vacants de la Ville, à l’intention des personnes en situation d’urgence.

Construction de 69 logements locatifs aidés,

  • rue Moinot, impasse du Lavoir, rue des Frères Leiris et rue de l’Hautil : habitations à taille humaine, intégrées dans l’architecture de la Ville.
  • Les 12 logements attribués à la Ville ont été affectés à des familles trielloises.

Logement locatif aidé : Passage d'un taux de 8,3 % au 1er janvier 2005 à 9,4% au 1er janvier 2014

60 occupants aidés pour améliorer leurs conditions de vie, dans le cadre d’une opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) avec la CA2RS et avec l’aide des subventions de l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (ANAH) : salubrité, chauffage, isolement…

Création d'une Commission Salubrité

Chargée de suivre l'application du Règlement Sanitaire Départemental (RSD), les logements indécents, périls, etc. sont recensés et les propriétaires sont sommés de faire les aménagements nécessaires

 

ce qui reste à faire...

5. Les transports :

Des transports en cohérence avec nos besoins

Notre commune joue un rôle important dans la mise en œuvre du Plan de Déplacement Urbain (PDU) de la commission intercommunale présidée par Joël MANCEL . Dans ce cadre, nous avons relayé les attentes des Triellois auprès des acteurs du secteur. Nous nous sommes également beaucoup impliqués dans la diffusion des informations auprès de la population au quotidien.

Écoute et information des riverains :

  • Concertation de la population au travers du collectif d’usagers CDU-RDS (Comité des Usagers des Rives de Seine).
  • Amélioration de l’information à travers le site internet, l’affichage devant le collège, les réunions transport au sein du collège, les sondages, la mise à disposition de plaquettes (Noctilien)

Amélioration de la desserte et de la sécurité :

  • marquages sur le couloir bus du collège afin de matérialiser les différentes lignes et ainsi sécuriser les collégiens.
  • Réaménagement de la ligne 98 scolaire afin de créer une desserte pour les habitants du centre-ville.
  • Réaménagement de la grille horaire des lignes 3 et 98 en concertation avec Veolia Transport et le collectif des usagers pour répondre au plus près à leurs besoins.
  • Création d’un arrêt du Noctilien rue Eugène Senet
  • Travaux d’accessibilité aux arrêts principaux grâce au rehaussement des trottoirs

Concertation avec la SNCF

Pour l’entretien de la gare : travaux passerelle, réfection des marches (2012) et en tant que partenaire dans des opérations culturelles et sociales.

En partenariat avec la Communauté d’Agglomération des 2 Rives de Seine :

 Travail sur une liaison gare de Triel / gare de Verneuil afin de pouvoir accéder plus rapidement au bus dit Express A14 en direction de La Défense. Cette liaison permettra aux Triellois d’accéder à la future station du RER E sur Verneuil. Réflexion sur une ligne de bus desservant les grands pôles du Val d’Oise tels que l’université de Cergy-Pontoise.

Démarche auprès du STIF en vue de renforcer les cadences de la ligne J

développement des liaisons douces : pour permettre une utilisation du vélo dans la ville, nous allons :matérialiser la liaison Nord - Sud qui consisterait à emprunter la RD 190 depuis Carrières-sous-Poissy jusqu’à la rue des Frères Laisney, puis longer les bords de Seine jusqu’à la rue Pillet pour récupérer la RD 190 jusqu’à l’entrée de Vaux-sur-Seine.

 

 ce qu’il reste à faire...

 6. Les travaux,

Nos services doivent faire face à un territoire particulièrement étendu, sur lequel la voirie et l’assainissement connaissent d’importants retards de maintenance. Il a fallu compenser les années d’immobilisme des mandats précédents. La mauvaise météo à aussi accéléré la détérioration des routes. C’est pourquoi j’ai monté un groupe de travail qui définit sur le terrain les priorités en matière d’entretien, de rénovation et d’embellissement de notre commune. Au quotidien, ce sont plus de 25 agents qui travaillent à temps plein pour les mener à bien.

Ce qui a été fait : La voirie

Remise en état de nombreuses rues :

Rue Galande, rue des Frères Leiris, rue des Bois, Grande Sente des Beauregards, rue de la Gare : création de la chaussée, épaulée par des bordures et des fondations jusque-là inexistantes. L’évacuation efficace des eaux de pluie et la stabilisation de la voie permettront à celle-ci de résister au moins 40 ans à l’usure et aux intempéries réfection du chemin et de la Sente de la Carrière Binet, du Chemin des Fontenelles, remise en état d’un trottoir rue Pasteur. mise en place d’une rampe rue de la Station

Création / réfection de la voirie :

rue Henri Durel, rue Pierre Curie (entre la rue des Temporets et la rue des Frères Martin), Sente des Hauts Châtelets, rue Cadot,

Transformation de la RD 190 dans sa partie urbaine : en «axe structuré / paysagé / sécurisé» pour la réintégrer pleinement dans le réseau urbain. La redéfinition des voies s’accompagnera de plantations lorsque les gabarits le permettront, d’aménagements piétons ainsi que d’un mobilier urbain de qualité.    

Réaménagement de l’entrée de ville

Le réaménagement de l’avenue de Poissy, du pont jusqu’à la rue des Frères Laisney. Ce projet d’entrée de ville permettra de supprimer la chicane et de rétrécir la chaussée

Avec le concours du Conseil Général, aménagement du Rond-Point sud de Triel et de la RD 190 de l’avenue de Poissy jusqu’au pont. Nous avons sécurisé et amélioré les bords de route, replanté la haie le long de la RD190 et devant la station électrique. Sur le giratoire, nous avons eu recours aux espèces arborées de notre région, qui limitent les frais d’entretien et l’arrosage. La partie exposée aux arrivants de Poissy rappelle les pieds de vigne qui recouvraient autrefois les coteaux de l’Hautil.  

Réaménagement du square Champeix et du square Bader:

 Rénovation des revêtements, bancs, jeux et chemins d’accès.  Plantations, installation de bancs.

 

Bâtiments publics : rénovation et accessibilité

Rénovation et mise aux normes : perception, mairie, Restos du Coeur, CCAS et COSEC, transformation de l’ancienne salle du Conseil Municipal pour y installer l’état civil et création de 2 postes pour la fabrication des passeports, aménagement de la place de la Mairie : création de 2 places de parking pour personnes à mobilité réduite, création d’une allée en béton désactivé.

Fleurissement de la Ville,

80 jardinières sur le pont de la rue Eugène Senet, entretien des berges (plantation, faucardage,...) réaménagement du square Bader plantations, réfection du trottoir rue de l’Hautil, installation de 2 bancs, mise en place d’une rampe rue de la Station.

Rénovation de l’Hôtel de Ville :.

 Avec de nouveaux matériaux, une architecture moderne ainsi qu’une mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (création d’un ascenseur) nous avons redonné une seconde jeunesse à notre maison du peuple qui n’en n’avait pas vu autant depuis 1971.

7. Le patrimoine

ce qui a déjà été fait

Restauration de l’église Saint Martin, classée Monument Historique

Le chantier que nous avons mené est une quatrième étape de restauration du monument, qui s’inscrit dans la volonté de plusieurs générations : protéger et faire vivre l’héritage historique de la ville. Nouveau portail fabriqué selon les techniques d’origine.

Un chantier en 2 phases : tranche réalisée : restauration du beffroi, montée et mise en service de la «Cloche du Millénaire», restauration du transept nord (restauration intérieure à l’église).

  • Restauration de la couverture de pierre (toiture) et rénovation du système d’écoulement des eaux de pluie (gouttières, gargouilles, terrasses).
  • Remplacement de la porte principale par les menuisiers de la ville
  • Travaux d’étanchéité et rénovation du chauffage  

Préservation des œuvres remarquables de notre patrimoine :

Restauration de 3 tableaux de l’église St Martin :

L’Annonciation,  Sainte-Cécile et Sainte-Avoye ont bénéficié d’une profonde restauration. Les travaux ont été financés à 70% par le Conseil Général, la différence restant à la charge de la commune

Remplacement des vitraux de la rosace St Jacques

Récemment, la Ville a confié le soin à Mireille Juteau, maître-verrier à l’atelier Lorin, restaurer la rosace du vitrail situé au fond de l’église

Remplacement de la porte principale

par les menuisiers municipaux

Remplacement des vitraux de la rosace St Jacques

Récemment, la Ville a confié le soin à Mireille Juteau, maître-verrier à l’atelier Lorin, restaurer la rosace du vitrail situé au fond de l’église

Mise en sécurité de la chapelle Jeanne d’Arc

par la mise en place d’un paratonnerre

 

Ce qui reste à faire...

 

8.Associations : donner les moyens pour créer des synergies

Trois Triellois sur cinq sont engagés dans une association. Nos actions récentes ont contribué à valoriser et faciliter cette implication dans la vie locale. Nous avons voulu développer un mode de fonctionnement participatif, qui instaure une atmosphère accueillante et chaleureuse au sein de notre commune.

Ce qui a déjà été fait

Création d’une maison des associations

Située en centre ville, elle est l’expression de la proximité recherchée avec le monde associatif, élément essentiel de la vie locale. Les associations sont le cœur des rencontres et des partages. La municipalité se devait de leur mettre à disposition des moyens matériels et humains centralisés, afin de mieux répondre à leurs attentes.

Ces 600 m2 supplémentaires destinés aux activités associatives dans les locaux réhabilités de l’ancienne école Charles Dupuis. Regroupés en un seul lieu, avec à leur disposition des espaces de vie et d’échange, les membres des associations se connaissent mieux et partagent leur expérience au quotidien. Le service Vie Associative les soutient et organise régulièrement des formations sur le rôle des présidents des trésoriers

Augmentation des subventions de 20% à partir de 2010

Organisation de « Journée Multi-conseil » Formation et sensibilisation

Permettant aux bénévoles de rencontrer des spécialistes (représentants de banque ou d’assurance, avocats, membres de la Maison de l’Europe, de France Bénévolat...), capables de leur apporter de bons conseils pour la gestion de leurs projets.

Coordination des évènements

Mise en place de réunions pour la programmation des manifestations et l‘attribution des créneaux horaires aux associations sur les différents lieux d’activité

Formation et sensibilisation

des présidents d’associations

Création d’un fonds d’aide aux projets associatifs  

Pour encourager l’engagement, la créativité et la performance de nos associations, en 2013 nous  avons décidé de créer un fonds d’aide aux projets associatifs d’un montant de 20 000€. Ce fonds a permis de financer des actions que leurs finances ne leur auraient pas permis de réaliser sans les fonds communaux

Associations : ce qu’il reste à faire

9 .La culture :

Ce qui a été fait : la qualité à portée de tous

Création d’une école de danse

Création d’une école de danse est également l’expression de la proximité dans le domaine culturel. Elle était attendue depuis longtemps par les Triellois qui allaient chercher dans les communes voisines des services qu’ils ne trouvaient pas chez nous. La diversité des danses proposées et le succès immédiat au regard des inscriptions montrent à quel point le besoin était large et démontrent notre capacité à répondre efficacement aux attentes de la population.

Création du gala des écoles municipales de musique et de danse et des centres de loisirs

Grace à la complémentarité de l’Ecole de Musique et de danse, nous avons créé le Gala. Les 200 élèves de l’école Municipale de danse présentent tous les deux ans le fruit de leur travail . Cette année, devant plus de 800 spectateurs.

Tous les genres (classique, contemporain, street danse) étaient réunis sous le thème de l’eau sur la scène montée au Parc aux Etoiles.

Cin’étoiles : soirée d’animations au Parc aux étoiles, avec projection de films en plein air. Cet événement est renouvelé chaque été. Invictus,             Billy Elliot ont déjà été programmés.

Création du festival BD :

Cette année l’occasion de la 2ème édition du Festival BD, 29 auteurs sont venusà la rencontre des passionnés de bandes dessinées. Les 1 200 visiteurs ont pu discuter et échanger, entre autres, avec Francis Winis, parrain de cette 2 ème édition et dessinateur du prochain album des aventures de Buck Danny, baptisé «Cobra noir» qui devrait sortir à la rentrée. Etait également présente Adeline Blondieau, comédienne devenue aujourd’hui scénariste de BD. Les visiteurs ont également pu se faire tirer le portrait par le caricaturiste Doumé, découvrir des expositions ludiques, participer à un concours de dessins, acheter des BD neuves ou d’occasion ou encore visiter un planétarium géant, mis à disposition par le Parc aux étoile

Bibliothèque

Ouverture d’un fond de DVD

Rénovation du mobilier de la bibliothèque

Ce mobilier avait plus de 20 ans. Désormais les nouveaux meubles, plus fonctionnels et plus gaie

Opération «Livres Libres» :

 pour mettre la lecture à la portée de tous, les dons de livres ou les livres retiré du pret sont triés et mis gratuitement à la disposition du public dans plusieurs endroits de la ville (caisses rouges en mairie, gare, cosec et CCAS),

Fête de la musique au cœur des quartiers.

Retourner aux sources de cette fête : que chacun descende dans la rue avec son instrument. Fait pour la première fois en 2013, cette action sera démultipliée

Ce qui reste à faire 

 

 

La ville au service du citoyen

10. La Sécurité

Notre objectif : une Police Municipale plus réactive, pour plus d’efficacité. Développer la relation de proximité entre les riverains et nos agents. Un climat de confiance et une présence attentive sont nos meilleurs atouts pour la prévention de la délinquance.

Notre action a été de donner à notre police un endroit digne pour travailler puisqu’ils ont quitté le sous-sol de la mairie pour être installé au 10 rue de l’Hautil, dans des locaux plus visibles et plus spacieux, pour un meilleur accueil à la population ainsi que des conditions de travail permettant un meilleur traitement des appels.

Ce qui a été fait

Présence active de la police Municipale dans nos rues

Augmentation de la présence des agents sur le terrain, avec davantage de patrouilles pédestres, souplesse des horaires de présence de la P.M. et lutte contre le stationnement abusif en particulier sur les trottoirs

Vigilance accrue sur le respect des limitations de vitesse depuis septembre 2010 :

Avec l’achat et l’installation de radars pédagogique

Des agents plus nombreux, compétents à votre écoute formation des agents :

13 Désormais nos agents ont reçus des formations dans le cadre de la police de l’urbanisme, la police de l’environnement, la police administrative.

L’accent mis sur la prévention

Mise en place d’actions de prévention routière et de sensibilisation aux dangers de la rue, tournées vers les jeunes dans les écoles. Devant le succès rencontré auprès des enseignants et des élèves, nous comptons aussi poursuivre l’information sur la prévention routière des enfants dans les écoles.

Lutte contre la délinquance accrue dans le cadre de la CA2RS, par le biais du Comité Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD).

Élargissement de l’Opération Tranquillité Vacances.

Une fois par jour, pendant l’absence des occupants, surveillance des pavillons. Le service est maintenant disponible de façon permanente.

Conférences «Halte aux cambriolages»

Nous avons organisé des conférences destinées à sensibiliser les Triellois aux gestes de prudence pour prévenir les cambriolages. Les réunions animées par un spécialiste de la gendarmerie du département et le chef de la  police municipale de Triel-sur-Seine,

Les techniques nouvelles utilisées par les cambrioleurs et des conseils pour y faire face ont été présentés.

La vidéo protection

Nous allons mettre en place la vidéo-protection dans la Ville dès cette année. Le dispositif s’ajoutera aux deux systèmes vidéo déjà installés à la gare et au Parking PION.

Commissariat du Secteur du Canton de Triel

En matière de sécurité, nous attendons beaucoup de la construction du commissariat de secteur (ou poste de police) qui est prévu depuis 2002 dont les travaux avancent bien à la sortie de Triel vers Vernouillet.

Caserne des Pompiers

Diminution et pérennisation des délais d’intervention :

12. L’Etat Civil : faciliter vos démarches administratives

Ce qui est déjà fait

Mise en place des stations biométriques (passeports).

Triel sur seine fait partie des 35 villes des Yvelines sélectionnées pour assurer ce service. Même si cela à un coût, c’est un grand confort pour les Triellois de pouvoir faire leur passeport dans leur propre ville. Cela attire les habitants des villes avoisinantes qui peuvent faire leurs courses à Triel.

Plus de 187 passeports par mois en moyenne ! Nos stations passeports biométriques répondent parfaitement aux besoins exprimés par les Triellois.

Redécoupage de la carte électorale :

Déplacement du Bureau de Vote n°1 à l’Espace Senet, et des Bureaux de Vote 6 et 7, création d’un 10ème Bureau de Vote,

Le cimetière : respecter nos défunts et leurs familles

Mise en place d’une gestion informatisée des concessions.

  • mise en place d’une politique de reprise rapide des tombes abandonnées, avec réalisation d’une première tranche de constatation d’abandon de 13 concessions perpétuelles.
  • Reprise par la Ville de 19 concessions temporaires échues et perpétuelles abandonnées.

Rénovation du cimetière

  • poursuivre le cheminement en dur des allées du cimetière.
  • Extension du columbarium
  • rénovation complète du bas du cimetière en dur, rénovation du réseau d’eau, élagage, fleurissement, création d’un local pour les déchets…

13. les Finances

Notre gestion rigoureuse a permis à la Ville d’être distingué par l’association des Contribuables associés, comme la commune la plus économe des Yvelines par rapport aux autres villes de même catégorie

Lorsque nous avons été élus, nous avons trouvé une situation budgétaire très tendue. La capacité d’autofinancement, qui permet les investissements, était nulle : nos recettes compensaient tout juste nos dépenses, sans nous permettre de dégager les fonds nécessaires pour développer nos services. Le poids de la dette risquait de condamner la ville à l’immobilisme, voire à l’asphyxie.

Pour chacun de nos projets, nous avons cherché à obtenir le maximum de subventions. Nous avons présenté des contrats région et départementaux pour obtenir les subventions pour nos projets  à venir : vidéo-tranquillité, maison de la Petite Enfance...

20/20 pour Triel, note donnée par les contribuables associés

Cette note de 20/20 pour la bonne gestion de la ville, n’est pas le fait au hasard !

Tout en augmentant la qualité du service à la population, nous avons : rétabli la stabilité des frais de fonctionnement, contenu la fiscalité pour que la hausse des impôts reste inférieure à l’augmentation du coût de la vie. Tous nos projets font l’objet d’un recours aux subventions auprès du Conseil Général et du Conseil Régional.

Renégociation de la dette

Profitant des conditions avantageuses du marché, nous avons renégocié la dette. L’allongement de la durée de remboursement et la diminution du montant des annuités nous ont permis de retrouver une souplesse budgétaire. La Ville continuera de se désendetter en ne faisant pas appel à l’emprunt pour équilibrer le budget.

Maîtrise de la fiscalité

En cette période de crise économique, Nous sommes plus que jamais soucieux de ne pas impacter les familles trielloises. Nous continuerons de nous inscrire dans le prolongement du budget 2012. En effet, malgré la baisse constante des dotations de l’Etat, nous n’augmenterons pas les taux de fiscalité locale.

 

Maintien des couts des services et refonte du quotient familial

De même, les tarifs des services à la population resteront inchangés La refonte du quotient familial, donc des tarifs, entraine une baisse des prix pour 70% des familles.

. C’est grâce à notre gestion rigoureuse, opérée depuis 2008, que nos excédents ont pu être reconstruits.  Cela a permis de dégager un autofinancement de 3,9 millions d’euros qui sera utilisé de deux manières : En section de fonctionnement, nous continuerons nos efforts en direction des services à la population  (réforme scolaire, Petite Enfance, Sport, Jeunesse, Sécurité…). Le financement de la section d’investissement nous permettra la réalisation de nos projets. Nous poursuivrons également notre politique d’entretien du patrimoine communal (1,2 millions d’euros) et notre action en faveur du monde associatif.  En plus de l’enveloppe de subventions allouées aux associations

Instauration de l’abattement supplémentaire de 10 % sur la taxe d’habitation en faveur des handicapés

Le 12 octobre 2010, le Conseil Municipal de Triel-sur-Seine a approuvé la création d’un abattement sur la fiscalité locale en faveur des personnes handicapées ou invalides.

La majorité municipale a souhaité dans le cadre de sa politique sociale mettre en place une fiscalité en faveur des personnes handicapées ou invalides. Ce nouvel abattement s’applique sur la valeur locative moyenne de vos habitations et en fonction des renseignements fournis par les occupants aux services fiscaux au titre de la taxe d’habitation .

Les personnes handicapées bénéficieront ainsi de la mise en place d’un nouvel abattement supplémentaire de 10% de la valeur locative moyenne.

ce qu’il reste à faire

14. Les Ressources humaines

Stabilité des effectifs

Nous avons lancé une nouvelle dynamique au sein de l’organisation de la ville : regroupement des services Affaires culturelles et Vie Associative, du Secrétariat Général et du service Juridique, séparation des services Sports et Jeunesse, création du service Petite Enfance. Les services Etat Civil , Assainissement et Urbanisme ont connu un renforcement des compétences et des équipes. 

La modernisation et l’informatisation des outils de gestion à permis d’accroître les services rendus aux Triellois sans augmenter les effectifs

Priorité à la formation

Nous anticipons nos actions par une politique de formation adaptée. Les axes principaux sont la sécurité, l’hygiène et l’informatique.

Par ailleurs, tous les agents au sein de la commune bénéficient de formations continues spécifiques.   

Simplification des outils et méthodes de travail

Mise en place du paiement en ligne pour les prestations

Mise en place de la facture unique  et du prélèvement automatique

Un seul document regroupe désormais l’ensemble des prestations consommées par un même foyer. Les paiements pourront être échelonnés en plusieurs échéances au cours de l’année permettant de lisser les dépenses des familles

Plus de 90 % des usagers y ont adhéré,

Ouverture d’un espace numérique citoyen

Depuis le 15 mars 2013, nous avons ouvert un espace citoyen accessible depuis le site internet de la ville. Cette plate-forme permet d’effectuer diverses démarches en ligne (demande d’acte d’état civil, inscription sur les listes électorales, recensement militaire, Opération Tranquillité Vacances, signaler un problème de voirie…) sans avoir à se déplacer en mairie. Vous pouvez créer un compte sur lequel vous préenregistrez vos coordonnées et leurs pièces justificatives. Chaque usager peut ainsi suivre l’avancement de ses demandes et échanger avec l’agent qui s’occupe de son dossier.

Dématérialisation des actes administratifs

Transmissibles au contrôle de légalité.

L’arrivée de deux stations biométriques

Destinées à l’enregistrement des CNI/Passeports amène à revoir le projet de réaménagement du rez-de-chaussée de l’Hôtel de ville.

Ce qu’il reste à faire

 

 

14. La communication

Ce qui a été fait : rester en contact avec une information plus ciblée

S’assurer que chaque Triellois reçoive les informations des services de la ville, des événements locaux, les actualités de notre territoire. Nous avons donc fait évoluer nos supports pour qu’ils se complètent efficacement, qu’ils atteignent toutes les générations et vous donnent envie de participer !

Développement et amélioration de la diffusion des informations

Création d’une nouvelle maquette du journal de la ville :

Le bulletin municipal est maintenant lumineux et chaleureux. Il apporte aux lecteurs un plus grand confort de lecture.

 La révision des rubriques a permis une organisation ciblée des articles, à chaque parution vous retrouvez facilement vos rubriques préférés

Création de plaquettes spécifiques

Pour les associations, les séniors…explicatives, elles permettent de mieux comprendre nos services.

 Amélioration de nos documents administratifs

 kits d’inscriptions scolaire, jeunesse et sports, guides municipaux, …

Création puis évolution de notre lettre d’informations numérique.

L’« Anim’Infos » du début est devenue le « Triel’Actus » ! Plus d’infos sous forme de brèves pour tout savoir d’un seul coup d’oeil !

Modernisation de l’image de la ville avec le changement du logo

À l’heure où la communication publique et médiatique prend une place de plus en plus grande, l’identité visuelle d’une ville est un élément important, d’où notre volonté et notre choix de moderniser notre image. Ce nouveau logo nous identifie et permet d’avancer et faire avancer notre ville, dans la modernité.

Symbolisant la Seine qui chemine au cœur de notre ville, nous pouvons également y voir la réunion, la superposition de nos individualités, de nos personnalités, de nos intérêts, à travers nos quartiers sous l’image unique et rassembleuse de nos deux rives.

Refonte du site internet de la ville.

Parce que la communication est essentielles de nos jours, nous avons remodelé et relooké entièrement notre site internet en y ajoutant des fonctions plus pratiques et faciles d’utilisation pour simplifier votre quotidien.

Avec l’espace interactif sur le site de la ville, vous pouvez signaler les pannes, les dysfonctionnements, chaque demande est enregistrée, tracée, traitée.

Ce qui reste à faire...?

 

 

La famille

 

15 .Petite enfance : diversifier les solutions d’accueil

Nos structures dédiées à la Petite Enfance ne suffisent plus pour répondre aux besoins de la population. Ainsi nous menons plusieurs projets visant à diversifier les modes de garde d’enfants et à développer les infrastructures disponibles dans notre commune.

La création du Relais Assistantes Maternelles

Le RAM dont les propositions se sont enrichies depuis sa création s'adresse à 86 assistantes maternelles pour la garde d’environ 250 enfants. :ateliers d’animation, intervenants extérieurs, créneaux au COSEC et à la bibliothèque, passerelle avec le Multi Accueil Pirouette, spectacles, aide et conseils pour les démarches administratives, formations, observatoire pour notre partenaire financier la CAFY .

Création d’une journée rencontre Assistantes Maternelles/ Parents,

Première étape pour développer les modes de garde alternatifs à la crèche. Cette rencontre annuelle permet de mettre en relation les familles et les assistantes maternelles, autour d’un thème sur les droits et obligations des employeurs et des salariés : recrutement, contrat de travail, aide financière, démarche administrative…

 Mise en ligne sur le site de la ville des disponibilités des assistantes maternelles

Réaménagement de la cour de Pirouette avec de nouveaux équipements et une augmentation de la surface de jeu. et réaménagement des lieux pour accueillir plus d'enfants dont les 2 parents ont une activité professionnelle

Évolution de la journée Petite Enfance

En collaboration avec les assistantes maternelles et les services scolaire, culturel et sportif, pour élargir la rencontre aux 0/12 ans puis à toute la famille (2012). Cette année nous avons reçu 600 participants !

Renouvellement de la convention Baby Loup (accueil horaire décalé).

Création d’une « saison culturelle petite enfance »

Saison culturelle pour les 0/3 ans voir 0/5 ans en leur offrant au théâtre Octave Mirbeau des spectacles de qualité, gratuits et variés

Aide à l'implantation d'une micro-crèche de 11 berceaux

Manifestation intergénérationnelles :

Distribution du muguet aux séniors de la Maison des Tilleuls, divers ateliers avec les enfants du multi-accueil Dame Perrette et l'AREPA

17. La scolarité : un but : faciliter la vie des familles

Avec une fréquentation de près de 1 300 enfants par an, nos infrastructures scolaires évoluent en permanence. J’attache beaucoup d’importance à créer et à entretenir des liens directs avec les parents. Depuis 2008, j’ai aussi mené plusieurs actions destinées à élargir notre capacité d’accueil, adapter nos services aux besoins des familles et renforcer la sécurité des élèves, dans des structures de qualité.

Ce qui a été fait

Des solutions plus simples et plus interactives : le passage au numérique !

  • renouvellement de près de 80% des PC des écoles et des structures d’accueil
  • mise en place d’une sécurisation des accès Internet, agréée par l’académie
  • achat et mise en œuvre d’un tableau blanc interactif au sein dans les écoles élémentaires (innovation qui sera étendue dans les années à venir aux autres établissements élémentaires).
  • lancement de l’espace famille, associé à la mise en œuvre du paiement en ligne et du prélèvement automatique. L’interface est accessible 24h/24, 7j/7. Elle permet à toutes les familles de gérer en direct les informations de leur compte, les inscriptions et le planning d’activités de leurs enfants. Les procédures sont sécurisées avec un accès contrôlé par notre service Scolaire.

Développement de nouveaux services d’accueil, à visée pédagogique

Ouverture d’un accueil péri-scolaire à l’école de l’Hautil : là dimension ludique et éducative pour les enfants des classes élémentaires, de 7h à 8h20 le matin.

Centre Rémi Barrat : accueil élargi aux collégiens de 6è et 5è, avec un programme d’activités adapté aux centres d’intérêt et aux besoins de cette tranche d’âge.

Ouverture du groupe scolaire des Fontenelles « groupe scolaire Camille Claudel »

Huit salles de classes accueillent les élèves. A cela s’ajoute une salle d’arts plastiques, deux salles de lecture, un dortoir, un bureau pour le médecin, deux salles de restaurant, une salle informatique, deux salles des maîtres, deux bureaux de directeurs, une salle pour les ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelle), une salle pour le RASED ( Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté) , un accueil de loisirs de 40 places. L’ouverture de l’école des Fontenelles a été l’occasion pour la municipalité de remanier la carte scolaire,

Ouverture de la Classe d’Inclusion Scolaire

À l’Ecole des Hublins (rentrée 2010) : 12 enfants triellois peuvent continuer leur scolarité près de chez eux, dans une structure adaptée à leurs besoins spécifiques.

Assurer aux élèves un environnement sain et sécurisé

Nouveau prestataire de cantine scolaire

Ce nouveau prestataire de restauration pour les écoles à permis d’améliorer la qualité des repas : plus d’aliments frais, plus d’attention portée au goût avec des aliments moins gras et plus diversifiés.

Cadre rénové :

  • Renouvellement complet du mobilier des restaurants scolaires : tables, chaises, vaisselle de couleurs…
  • Reprise des « points écoles » matin et soir pour sécuriser les abords des écoles
  • Mise en place d'une signalétique ludique.

Sécurité

  • Des agents de la Police Municipale assurent la régulation de la circulation des enfants et des familles aux heures d’affluence.

Infrastructures : importants travaux de rénovation et d’entretien des locaux :

  • École des Chatelaines : Enrobé complet de la cour, mise en place d’une clôture, nouvelle couverture
  • Restaurant scolaire des Châtelaines : réaménagement du réfectoire, mises aux normes de l’office,
  • École des Hublins : changement des fenêtres et des stores, mise aux normes des sols des 10 classes et des couloirs,
  • École René Pion : changement des fenêtres et des stores, encapsulage des sols des 4 classes et des couloirs, 3 classes repeintes,
  • École Jules Verne : Remise en état des toilettes dans la cour et réfection de la terrasse, remise en peinture du préau, remplacement de tous les stores par des volets électriques,
  • École de l’Hautil : étanchéité du toit,
  • École La Fontaine : Peinture de 6 classes.

Pour encourager nos élèves, la cérémonie de Récompense des bacheliers a été élargie aux collégiens ayant obtenu le Brevet des Collèges.

Mes réalisations 1er mandat
Mes réalisations 1er mandat
Mes réalisations 1er mandat
Mes réalisations 1er mandat
Mes réalisations 1er mandat

18 .La jeunesse

Création d’une Maison des jeunes : épanouissement personnel et insertion professionnelle.

Depuis plus de 35 ans, la ville de Triel s’est souciée d’apporter à sa jeunesse un point de rencontre et d’échange.
Après les locaux devenus vétustes en bord de Seine où se sont croisées plusieurs générations, nous voila maintenant installés dans cette nouvelle structure, accueillante et innovante. Nous avons en effet inauguré le premier bâtiment BBC de 218 m2 de la ville. Cette structure est pour notre jeunesse présente et future, une incitation à l’engagement citoyen.

Elaboration d’un projet pédagogique dédié

Pour donner vie à cet espace de rencontre et d’échange, nous avons élaboré un projet pédagogique, fondé sur quatre objectifs

  • favoriser la responsabilisation des jeunes en contribuant à les rendre acteurs de leur propre développement,
  • réaffirmer la dimension éducative et préventive du temps de loisirs, par la mise en place d’une offre de loisirs de qualité,
  • inscrire ce temps de loisirs dans la complémentarité et dans la continuité des autres temps éducatifs (famille, école, ...)
  • développer des actions liées à l’insertion professionnelle des jeunes (public cible 16/25 ans). afin de les aider dans leur recherche d’emploi ou de stage, avec le concours de la Mission Locale d’Insertion.

L’Espace café, L’Espace Numérique, Le studio musical "Le Tremplin" autant d’attraction pour les jeunes

Création d’Animations jeunesse

Nous avons créé des événements à leur destination, en partenariat avec les associations trielloises, comme la Fête de la famille, les traditionnels feux de la Saint Jean organisés en collaboration avec l’association BVH, le Festival musical Triel Open Air organisé par Esprit Rock et le Cin’étoiles, ainsi que la Fête du Sport.

Désormais la maison des jeunes permet d’organiser des concerts faits par et pour les jeunes

Tous ces grands rendez-vous ont connu un vif succès et ont réuni nombreux petits et grands

18. Sports : Qualité, Sécurité, Ouverture

Sécurité et qualité des installations sportives.

  • renouvellement des buts de football, de handball, de basket, pose d’un nouveau tatamis dans la salle de judo du COSEC et remise en état du matériel d’entretien.
  • réfection de deux cours extérieurs de tennis en quick et des deux cours intérieurs avec ancrage de poteaux de badminton pour la pratique du sport scolaire.
  • Mise en place de 6 défibrillateurs sur les lieux recevant du public.
  • Rénovation des vestiaires du stade Gaston de Chirac et du COSEC.

Développement des activités et valorisation des sportifs

  • Création de la fête du sport 
  • Ouverture de l’école des sports pendant les vacances scolaires, à l’attention des enfants du CP à la 6ème. Les animateurs et les membres des clubs proposent des initiations à de nouvelles disciplines : catch, escrime, capoeira...
  • Remises de récompenses élargies (victoires régionales et nationales), mise en place du parrainage de nos sportifs les plus méritants, avec le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS).
  • Création du Tournoi des Etoiles du Handball avec le Triel Handball Club . Parrainé par un champion Ouverture d’une section de tennis de table au Cosec.

19. les Séniors

Parmi les plus de 65 ans, certaines personnes sont éloignées de leur famille et rencontrent des difficultés liées à leur perte d’autonomie. Mais ces problèmes du quotidien sont facilement surmontés et n’imposent pas nécessairement un départ en maison de retraite. La ville a choisi de venir en aide à ces personnes par le biais du Centre Communal d’Action Sociale.

Création du service SENIOR au sein du CCAS

Permet depuis 2010 de développer l’Aide à la personne, une offre d’accompagnement à la carte, de plus en plus sollicitée.

Développer le service d’Aide à la personne,

Le développement des services à la personne permet le maintien à domicile des personnes dépendantes

avec notamment la professionnalisation des Aides à Domicile grâce à des formations diplômantes.

Attribuer davantage d’aides de secours à nos administrés en situation d’urgence, sous forme de versements monétaires ou de prestations en nature. redéfinir l’attribution des logements par «catégories» grâce au transfert de la gestion administrative des logements communaux au CCAS.

Aides aux démarches administratives !

Les deux agents chargés de l’administratif au service seniors du CCAS, voient une de leurs actions devenir une mission officielle : prendre le temps d’aider les seniors «noyés» dans leurs démarches administratives. Quels papiers fournir ? Où trouver les informations ? Par téléphone mais aussi en direct, ce service est essentiel pour nombre de seniors, face à la quantité de démarches à faire dans les domaines de la santé, de la fiscalité, du social…

Création d’un service de transport accompagné lié à la santé

Ce service fournit l’accès aux soins de santé à des personnes qui ne peuvent plus conduire et qui n’ont pas les moyens de s’organiser autrement... Sans oublier le transport des mardis et jeudis matin pour leur permettre de faire leurs courses en centre ville

Colis de noël

Chaque année, la municipalité invite les personnes de plus de 65 ans à venir chercher un colis de Noël. Ce colis comprend une boîte de chocolats et une ½ bouteille de champagne. La Ville remet aussi des chèques-cadeaux d’une valeur de 12 euros aux personnes de plus de 65 ans non-imposables. Ce chèque est valable chez les commerçants triellois participants à l’opération et signalés par une affichette.

Opération Canicule et Grand froids

En période de risque météorologique, un service d’appel est organisé

Mise en place d’actions intergénérationnelles,

Création de nouveaux ateliers inter-générationnels en coordination avec le service jeunesse : ateliers lecture de contes, jardinage.

Cette année dix-huit enfants de CE1 inscrits à l’accueil de loisirs Rémi Barrat ont rencontré les personnes âgées de l’AREPA (Association de Résidences pour Personnes Âgées) de Triel sur-Seine.

Ils ont échangé et comparé leur vie d’enfant et ensemble ils en ont écrit une histoire avec trois thèmes : l’école, les loisirs et la famille.

Ce projet intergénérationnel s’est finalisé au mois de juin par un spectacle de marionnettes en « ombre et lumière »où les enfants ont interprété devant les résidents de l’AREPA et leurs parents cette histoire construite ensemble. Ils se sont ensuite retrouvés autour d’un goûter.

Poursuite de notre engagement dans le projet d’unité Alzheimer. Cette réalisation doit faire l’objet d’un appel à projet, copiloté par l’Agence Régionale de Santé Ile de France et le Conseil Général des Yvelines.

Des divertissements pour tous les âges

La municipalité a décidé de développer ses attentions à l’égard de nos seniors, avec la création d’un pôle d’animation dédié.

  • élargissement des visites à l’occasion du 1er mai auprès de 50 personnes isolées, signalées par les aides ménagères.
  • colis de Noël : les couples reçoivent maintenant deux colis au lieu d’un.
  • remplacement du goûter de printemps par le spectacle « Show Cabaret» !

Nous avons réussi à faire sortir les personnes âgées de leurs maisons de retraite, à faire venir les personnes seules. Cette année, les 160 places du théâtre Mirbeau s’étaient envolées trois semaines avant la représentation !

La Ville chouchoute ses aînés.

Les Seniors ont pu profiter d’une croisière au départ d’Andrésy. L’occasion de découvrir les jolis paysages des bords de Seine. Un mois plus tard, ils ont été conviés par la troupe de Comédiens de la Tour a une représentation de saynètes comiques au Théâtre Octave Mirbeau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :