Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par TRIELDEMAIN

Le maire de Triel tappe du poing sur la table pour défendre la foret de l'Hautil et la vie des ouvriers de la société SAS Legrand !!

En réunion avec des représentants de l’ONF (Office National des Forêts) mercredi dernier, le maire de Triel sur Seine et quelques adjoints ont rappelé les restrictions de l’arrêté municipal de juillet 1992 toujours en vigueur, concernant la fréquentation de la forêt de l’Hautil, même si dans cet arrêté, l’ONF n’est pas concerné par l’interdiction et peut exploiter les parcelles domaniales qu’elles possèdent.


Joël MANCEL insiste sur la dangerosité de ce massif en raison des nombreuses cavités dues à l’extraction de gypse pendant des décennies et rappelle son interdiction au public.


Sur les 3 ha d’exploitation concédés à la Sté SAS Legrand pour la coupe des arbres (châtaigniers particulièrement), près d’un tiers sont en zone rouge. Cependant, le danger est notifié dans le contrat signé avec l’ONF et l’entreprise est consciente des risques.

Toutes les garanties doivent-être prises !

Pour le maire ,même si le danger est connu, il ne doit surtout pas être négligé. « Que se passerait-il s’il y avait un accident ? Toutes les garanties doivent être prises. La disparition d’un habitant rue des Frères Leiris en 1991 est là pour nous le rappeler. C’est inadmissible d’autoriser des gens à risquer leur vie ».


A ce jour, le chantier est actuellement stoppé.

Les nombreux appels et écrits répétés des élus de la municipalité auprès de l’ONF, ont enfin été pris en compte. Sur les 900 m3 que comportait le lot vendu, il reste 150 m3 à évacuer. La Sté Legrand a jusqu’à fin octobre 2014 pour s’acquitter et respecter son contrat, mais elle peut bénéficier de 6 mois supplémentaires gratuits accordés par l’ONF + 6 mois pour mauvaises conditions atmosphériques. A cela s’ajoute 2 mois de mise en demeure, ce qui entraine la fin du chantier au plus tard en décembre 2015.


Un relevé des dégradations a été fait et outre les 200 € d’amende dérisoire par clause non respectée du contrat, la remise en état définitive fera l’objet d’une action en justice par l’ONF.

L’ONF gère ses forêts suivant un plan de gestion sur 20 ans. Ce qui veut dire qu’il y aura d’autres coupes de renouvellement dans le massif de l’Hautil.

Aussi, afin de mieux être informés et permettre une anticipation avec tous les acteurs concernés par de nouveaux chantiers forestiers sur la commune, le maire Joël Mancel a demandé au Directeur Départemental de l’ONF, la création d’un Comité de Gestion Patrimonial pour le massif de l’Hautil.

Une réunion programmée début septembre en sous-préfecture.

Ce CGP est le résultat de cette première étape et la réunion programmée au début septembre en sous-préfecture de St Germain en Laye ne fera que conforter cette démarche. «Je souhaite vivement un soutien actif de Monsieur le Sous-Préfet permettant de faire accélérer la mise en place de la charte agricole et forestière en cours d’élaboration à la CA2RS ».(Joël Mancel, maire de Triel Sur Seine)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article