Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joël MANCEL

Continuons ensemble... avec Joël Mancel

Chères Trielloises, chers Triellois,

Après six ans en tant que maire de la ville et après mures réflexions, j'ai décidé de représenter ma candidature à vos suffrages.

Etre maire, avec la haute considération que j'ai de cette fonction, est un métier à plein temps. Etre maire, c’est être à vos côtés, au service de la ville. C'est être partout, connaître tous les sujets et défendre la ville et ses habitants auprès des plus hautes instances, voire contre l'État.

L'équipe qui m'entoure est, elle aussi, consciente de ses responsabilités.

Certains sont partis, car nous n'avions plus la même conception des devoirs que nous avons envers vous. Ceux qui restent et les nouveaux qui arrivent (et pourquoi pas vous) partagent les mêmes valeurs, les mêmes engagements, le même amour pour notre ville et ses habitants.

Triellois depuis 1983, j'ai passé plus de 18 ans à votre écoute. C'est ma vocation. Je ne suis pas pour autant un homme du passé, même si l'histoire est le socle qui nous fonde, elle doit être la base du Triel de Demain, de cette ville que nous voulons voir grandir et prospérer, pour nous, pour nos enfants.

Depuis 2008, nous avons fait un travail considérable, mais il y a encore beaucoup à faire.

Nous avons "défriché", creusé les sillons, désormais nous pourrons planter. Les projets sont sur les rails, maintenant vous devez nous donner la possibilité de les faire avancer.

Je reviendrai vers vous pour vous présenter le bilan des six années passées et nos projets jusqu’en 2020, mais je souhaite d’ores et déjà m'adresser directement à vous pour que les choses soient claires entre nous.

Chers amis, mon équipe et moi-même vous présentons nos meilleurs vœux pour cette année 2014, qu’elle se passe dans la sérénité et la joie !

Joël Mancel
Maire de Triel-sur-Seine

Vice Président de la CA2RS
Votre candidat

lettre de Joel Mancel aux Triellois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article